La science-fiction pousse les chercheurs dans leurs limites…

Capture d’écran 2017-11-07 à 22.36.04.png

Partir de la science-fiction pour faire découvrir la science, c’est le pari de 2101.fr, une bande dessinée numérique…

Quatre scientifiques de l’Université Claude Bernard Lyon 1 participent à cette œuvre librement inspirée du mythe de Faust :

Au Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS / ENS de Lyon)  :

  • Isabelle Vauglin, astrophysicienne sur le thème de « profession astronome » et des exoplanètes (épisode 3 et 12)
  • Maud Langlois, astrophysicienne sur le thème de la détection des exoplanètes (épisode 9)
  • François Sibille, astronome sur le thème des sondes et des satellites (épisode 17)

Au Laboratoire de Géologie Terre, Planètes, Environnement (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS / ENS de Lyon)  :

  • Pierre Thomas, géologue sur les thèmes des roches extra-planétaires, des catastrophes naturelles et des météorites de Mars (épisode 1 et 10)

Chaque épisode est en effet l’occasion de donner la parole à un scientifique : l’histoire se veut le cadre d’une enquête documentaire sur le thème sciences et science-fiction.

 

Pour en savoir plus :

http://sciencespourtous.univ-lyon1.fr/science-fiction-pousse-chercheurs-dans-leurs-limites/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s